• La petite histoire de l'AMRM

    Les premières années

    L'Association Montréjeaulaise de Radio Modélisme voit le jour le 18 août 1982, créée par une bande de copains qui pratiquaient alors le modélisme radio-commandé (avions, voitures, bateaux) chacun dans leur coin. Ces six pionniers, Georges MARTI, Jean-Pierre et Dominique BUSCAIL, Jean-Pierre BRESSOLE, Gérard LAFUSTE et Hervé DEO se rencontrent habituellement au camping de Montréjeau. Le propriétaire, M. PEREZ, leur prête un bout de terrain afin de construire une piste pour faire évoluer des voitures au 1/8ème. Ils se retrouvent là durant une dizaine d'année, mais le manque d'intérêt pour cette discipline et la création du club de buggy de St Gaudens détourne les membres de la voiture R/C et la piste est détruite.

     

    La petite histoire de l'AMRM

       La petite histoire de l'AMRM

      La piste de voitures et les membres de l'AMRM dans les années 80

     

    La petite histoire de l'AMRM

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Course de voitures à Trie sur Baïse

     

    L'arrivée des avions et des bateaux

    L'AMRM, dotée alors par la mairie de Montréjeau d'un nouveau local en haut de l'ancien Hôtel du Parc, place Valentin Abeille, se consacre alors à la construction de bateaux et d'avions R/C. Le lac laissé par l'ancienne gravière en bas de la ville est idéal pour naviguer. Les avions vont d'abord voler à l'aérodrome de Clarac, mais l'activité de l'aéro-club y est assez intense, alors un terrain plus tranquille est trouvé à Cuguron, un village derrière Montréjeau puis à l'aérodrome d'Anères en cohabitation avec le club d'ULM.
    Depuis 2016, l'activité aéromodéliste se déroule sur un terrain spécialement aménagé à Cier de Rivière. Mais la règlementation draconienne sur le vol radiocommandé depuis la prolifération des drones de loisir a eu raison de la section aéromodélisme.

     

    La petite histoire de l'AMRM

    La petite histoire de l'AMRM

    Mise à l'eau d'un bateau sur le lac de Montréjeau                                                                      Course de hors-bord

     

    La petite histoire de l'AMRM

     

    La petite histoire de l'AMRM

    Au local, place Valentin Abeille

     

     

    Voilier R/C sur le lac de Montréjeau

     

    Le modélisme ferroviaire

    En 1995, avec l'arrivée de nouveaux membres, l'AMRM se lance dans le modélisme ferroviaire. Un réseau ovale à l'échelle HO (1/87ème)est alors construit pendant les quatre années qui suivent. Mais ce réseau manque de finesse et de réalisme dans sa réalisation et sa taille et sa conception le rendent difficile à transporter en exposition. Il a été vu plusieurs fois lors de l'expo organisée par l'AMRM à la salle des fêtes de Montréjeau, "Pyrénées Espace Passion" dans les années 1990 puis à la Foire des Hobbies de Tarbes, en 1999

    La petite histoire de l'AMRM

     La petite histoire de l'AMRM

       Au local, devant le premier réseau                                                                                          Pyrénées Espace Passion

    Cette même année, la construction est décidée d'un nouveau réseau, démontable et découpé en 4 modules d'1,5m facilement transportables, reproduisant la gare de Capvern, située sur la ligne Toulouse - Pau, à l'échelle HO. Les premiers trains roulent dès 2001, mais le décor n'est qu'ébauché et sa construction prend environ dix ans, se voyant rallongé de plusieurs modules, portant sa longueur totale à 10,5m. 

    Au milieu des années 2000, le changement de local est souvent évoqué par la mairie et c'est en avril 2008 que l'AMRM rejoint son local actuel, près de la salle des fêtes. Disposant d'un vaste espace de plain-pied, on ne pouvait rêver mieux!

    Pour les années à venir, les projets ne manquent pas: la reproduction de la gare de Sarrancolin en cours de construction, ainsi qu'un réseau d'exposition modulaire adapté aux normes Modulino

    Depuis 1982, l'AMRM a connu quatre présidents: 

    • Georges MARTI de 1982 à 1998;
    • Gérard LAFUSTE de 1998 à 2000;
    • Jean-Pierre BUSCAIL de 2000 à 2018;
    • Alain ABEILLE à partir de 2018.